Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Godefroid Mpoyi Kadima, président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, a confirmé, ce mercredi 11 septembre, la levée des immunités du député provincial de Kinshasa, Mike Mukebayi.   

« Je ne peux pas m’opposer à la justice (…). J’ai un appétit d’ordre. Je vais moraliser la vie publique. Je ne vois pas pourquoi je dois attendre. Pour moraliser, c’est toujours urgent. Le changement dont on a besoin dans ce pays, c’est le changement des mentalités », a-t-il déclaré au cours d’un entretien avec quelques médias dont ACTUALITE.CD.

Il s’est défendu de se livrer à un acharnement contre l’élu de la commune deLingwala : “Nous n’avons fait qu'exécuter le réquisitoire du procureur”.

Les immunités de Mike Mukebayi ont été levées par le bureau de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, ce mardi 10 septembre. Le député provincial est à présent à la disposition de la justice. Dans une interview accordée à ACTUALITE.CD, il affirme être ciblé par quatre plaintes : « J’ai appris par mes sources et cela a été confirmé par plusieurs médias, mais je n’ai jamais été notifié ».

« Vital Kamerhe et Godé Mpoyi cherchent m’anéantir. Ils se sont mis d’accord pour lever mes immunités. Il y avait déjà quatre plaintes contre moi. Je ne sais si celle qui a abouti à cette décision vient de qui. J’attends de le savoir. Kamerhe a vu les autorités du parquet. Ses hommes me l’ont dit. Ils disent qu’ils vont m’arrêter, je suis celui qui dérange, celui qui dénonce », a dit Mike Mukebayi.

Depuis le 3 juin, le député provincial a été exclu pour une durée de 12 mois, avec rétention de ses émoluments et une interdiction formelle de se présenter au siège de l'Assemblée provinciale de Kinshasa.