Breaking news

Pénurie de carburant dans l’Est de la RDC : le gouvernement annonce une nouvelle structure des prix dans 48 heures
Jeudi 20 janvier 2022 - 07:52

Vers une solution à la pénurie de carburant dans les zones Sud et Est de la République Démocratique du Congo. Une nouvelle structure des prix est attendue dans 48 heures. D'après le ministre de l'économie nationale, la situation actuelle est consécutive notamment à la hausse du prix moyen frontière mais aussi au non paiement de perte et manque à gagner à l'endroit des opérateurs économiques du secteur pétrolier.

À l'issue d'une séance de travail avec son collègue des Hydrocarbures tard mercredi 19 janvier 2022, le ministre de l'économie nationale Jean-Marie Kalumba Yuma a appelé ces opérateurs économiques au calme et promet des solutions aux revendications des opérateurs économiques du secteur.

"Il y a des problèmes dans les provinces du Katanga et dans l'Est, c'est des problèmes qu'on va régler, je crois dans 48 heures, on va trouver une solution, le dialogue est là. Hier, nous avons eu une réunion avec les opérateurs économiques du secteur pétrolier nous sommes entrain de réajuster la structure des prix, certainement qu'il y a le problème,le problème que nous avons c'est le problème des stocks au Katanga il n'y a pas des stocks et c'est tout à fait justifier. Le problème des stocks est lié à l'augmentation du prix moyen frontière, nous avons aussi le problème de la paie de perte et manque à gagner. Nous demandons aux pétroliers d'être calme parceque le gouvernement s'est engagé à stabiliser leur secteur dans 48 heures on aura une nouvelle structure des prix et chacun va relancer ses activités" a rassuré devant la presse le ministre de l'économie nationale Jean-Marie Kalumba Yuma.

Dans le même registre, Didier Budimbu, Ministre des Hydrocarbures a indiqué que le gouvernement et les opérateurs économiques du secteur sont tous à la recherche du bien-être de la population congolaise. Tout est mis en œuvre pour une issue heureuse pour les deux parties.

"Quand il y a hausse de carburant, il y a des problèmes des transports, tout est lié à l'approvisionnement en terme des denrées alimentaires, tout est lié. On vient de finir une séance de travail comme le ministre vient de le dire tout est mis en place pour que d'ici 48 heures maximum les choses puissent s'arranger. Les opérateurs pétroliers sont nos partenaires donc nous travaillons tous ensemble et je pense que ça soit eux et nous, nous sommes tous des congolais et nous voulons le bien-être de la population congolaise et on a travaillé sur ça, dans les 48 heures on va voir l'issue, je pense que c'est déjà positif"a complété Didier Budimbu.

Depuis quelques semaines, les usagers éprouvent des difficultés à se ravitailler en produits pétroliers dans certaines provinces de la RDC. Cette situation a perturbé le secteur de transport en commun causant ainsi la hausse du prix des transports dans les provinces issues de l'espace Grand Katanga et d'autres de l'Est de la République Démocratique du Congo.

Lors de la 36e réunion du conseil des ministres, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge avait invité les ministres de l'économie nationale et des hydrocarbures de veiller à la situation afin que le pays ne tombe pas dans une pénurie où dans une inflation des prix à la pompe.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une