RDC : les projets numériques prioritaires présentés aux bailleurs des fonds
Mardi 19 octobre 2021 - 21:36
Illustration
La ministre du Portefeuille Adèle Kayinda

Soucieux de matérialiser le programme de transformation numérique de la République Démocratique du Congo, le ministère du Numérique a lancé lundi 18 octobre 2021 les travaux de la table ronde avec des bailleurs de fonds pour le financement des projets numériques. Répresentant le Ministre du Numérique, Adèle Kayinda, Ministre d'État, Ministre du Portefeuille a laissé entendre que ces assises ont pour objectif solliciter des  bailleurs de fonds le financement des projets prioritaires qui s'inscrivent dans le cadre du Programme de transformation numérique de la RDC.

À l'en croire, ces projets contenus dans le programme de transformation numérique touchent différents domaines de la vie nationale notamment le Code du Numérique, Data Center, l’Intranet, le e-Gouvernement et tant d’autres outils dans le domaine de l’e-éducation, l'e-finance et l’e-santé.

"Nous remercions le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, pour avoir institué le ministère du Numérique et pour sa vision de faire du numérique un levier d'intégration, de bonne gouvernance et de progrès social. La rencontre de ce jour est une occasion de vous présenter quelques uns des projets pour lesquels le ministère du Numérique sollicite votre accompagnement. Le Numérique va de pair avec le temps. Nous espérons que ce qui sera décidé à l'issue de ces travaux, soit respecté dans le temps pour que cet atelier puisse avoir l'histoire au ministère du Numérique" a lancé Adèle Kayinda dans son discours adressé aux bailleurs des fonds.

Elle a précisé grâce à ce ministère la République trouvera son compte avec notamment la matérialisation de plusieurs projets notamment la centralisation des données, la dématérialisation de l'administration publique et tant d'autres.

"Ce ministère comme je venais de le dire va arrêter des projets pour arriver à coordonner toutes les actions au niveau du gouvernement dans cette nouvelle vision du Numérique et nous sommes entrain d'accompagner celà parceque ça va constituer aussi une occasion d'intégrer toutes les données au sein du gouvernement de la République, ca sera centralisée donc c'est des travaux qui ont un caractère très indispensable et la République arrivera aussi à trouver son compte"a-t-elle ajouté.

Prenant la parole pour sa part, Calixte Tuzolana , directeur de cabinet adjoint du ministre du Numérique a appelé à la mise en place d’une commission dans laquelle les deux parties devraient échanger régulièrement afin de mutualiser les efforts pour la matérialisation du programme de transformation numérique de la RDC. 

"Nous pensons qu’il est possible d’avoir d’autres rencontres de manière bilatérale ou dans le cadre d’une grande commission qui pourrait nous aider à mutualiser les efforts pour pouvoir se déployer à gauche et à droite. Envisager la création d’une grande commission dans laquelle nous pourrions échanger avec tous les bailleurs des fonds de manière à mutualiser les efforts pour l’économie des moyens et des ressources" a suggéré Calixte Tuzolana.

Ces assises font suite à l’atelier de validation de la feuille de route du gouvernement sur le Numérique organisés en juin dernier par le ministre Désiré Cashimir Eberande. Cet atelier avait permis à ce ministère de se doter des projets à court terme, long terme, chronogramme d'exécution, Budget et mécanisme de financement.

Le ministère du Numérique dirigé par le professeur Eberande Kolongele a orienté son action sur 4 axes prioritaires. En premier lieu, il s'agit du cadre légal et réglementaire.

"Il faut noter qu'en premier lieu, le ministère du Numérique prépare la mise en place du cadre légal et réglementaire à travers notamment l'élaboration du Code du numérique, des normes et standards" a expliqué Félicien Kayombo, Conseiller juridique au Ministère du Numérique.

Le deuxième axe se rapporte au Programme de transformation numérique de la RDC, alors que le troisième est relatif à l'encadrement de l'écosystème numérique. Le quatrième axe concerne le renforcement de l'autorité de l'administration au numérique. 

"L'objectif est de doter ce ministère d'une administration forte, efficace et outillée capable de mettre en œuvre le Programme de transformation numérique de la RDC" précise le Cabinet de Eberande Kolongele.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une