Breaking news

Etat de siège : le gouvernement adopte le projet de loi autorisant une nouvelle prorogation
Samedi 25 septembre 2021 - 10:01
Illustration
Les militaires FARDC en patrouille/Ph. ACTUALITE.CD

Le gouvernement de la République a adopté, vendredi 24 septembre, le projet de loi autorisant une nouvelle prorogation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Il a été présenté par Rose Mutombo, ministre d’Etat, ministre de la justice et garde des sceaux. C'était au cours de la vingt-et-unième réunion du conseil des ministres.

Ce sera la neuvième prorogation de cet état de siège instauré depuis le 6 mai dernier dans ces deux provinces en proie à l’insécurité des groupes armés.  

« En vue de permettre à nos Forces Armées de poursuivre les opérations, le Vice-ministre de la Justice et Garde des Sceaux a présenté, à nouveau, le Projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu pour une période de 15 jours prenant cours le 4 octobre 2021 », peut-on lire dans le compte rendu de cette réunion du gouvernement.

Du haut de la tribune des Nations Unies, mardi 21 septembre dernier, à l’occasion de la 76e Assemblée générale de l'ONU à New-York (USA), Félix Tshisekedi a déclaré que l'état de siège en cours dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri ne sera levé que « lorsque les circonstances qui l'ont motivé disparaîtront », rappelant que cette mesure exceptionnelle a été prise pour mettre fin à l'insécurité due à l'activisme des groupes armés nationaux et internationaux dans la partie est de la RDC. 

Il a dressé un bilan largement positif des activités de l'armée congolaise dans le cadre de l'état de siège. Il s'agit notamment, selon lui, de plusieurs miliciens tués, des réseaux des trafics démantelés.

« Grâce à l'état de siège, des avancées importantes ont été enregistrées notamment la neutralisation de plusieurs centaines des miliciens, les réductions des nombreux éléments de ces groupes armés, la récupération d'armes et des munitions par les forces armées de la République, le démantèlement de plusieurs réseaux de trafics illicites d'armes et munitions, des minerais, et de ravitaillement des groupes armés dans divers produits, la récupération des nombreuses localités de l'Est du pays qui étaient jadis coupées par des rebelles, la libération de nombreux otages autrefois détenus par les groupes armés dont les ADF, la réouverture de certains axes routiers importants qui était jadis sous le contrôle des forces négatives et la réduction sensible des incursions contre la population civiles », a-t-il vanté.

Japhet Toko

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une