Breaking news

Bureau de la CENI : Tshisekedi dit avoir donné à Mboso des instructions, « si ça continue de coincer dans les confessions religieuses, qu'on interroge l'Assemblée nationale »
Samedi 25 septembre 2021 - 11:57
Félix Tshisekedi et Mboso N'kodia
Félix Tshisekedi, président de la République et Christophe Mboso, président de l'Assemblée nationale

Félix Tshisekedi et Christophe Mboso ont échangé à Lubumbashi avant que le Chef de l’Etat se rende à New York pour prendre part à la 76e Assemblée générale de l’ONU. M. Tshisekedi dit avoir donné des instructions au président de l’Assemblée nationale en ce qui concerne le processus de désignation des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) qui piétine au sein de la plateforme des confessions religieuses. Si ces dernières n’arrivent pas à débloquer ce processus, l’Assemblée nationale prendra cette responsabilité, a indiqué Félix Tshisekedi dans une interview à VOA ce vendredi.

« Récemment à l'occasion de mon séjour à Lubumbashi avant de venir à New-York, j'ai reçu le président de l'Assemblée nationale, je lui ai donné des instructions claires là-dessus. Si ça continue de coincer dans les confessions religieuses, qu'on interroge l'Assemblée nationale, c'est elle qui définira la marche à suivre, si elle rejette également ou elle se bloque également là ça sera un problème, on recommencera le processus », a-t-il dit.

M. Tshisekedi appelle les composantes à respecter leurs responsabilités.

« J'en appelle au bon sens de tout le monde, nous avons un processus électoral à respecter, des élections à organiser dans le délai. Donc, que tout le monde prenne ses responsabilités, moi, je prendrai les miennes le moment venu. Pour le moment, je ne peux rien faire, il s'agit d'un débat au sein des confessions religieuses, à moins de devenir aussi religieux pour y prendre part, ce qui n'est pas le cas », a dit le Chef de l’Etat.

A ce sujet, Tshisekedi affirme avoir refusé de recevoir la CENCO et l’ECC qui voulaient son implication afin de débloquer le processus de désignation des membres du bureau de la CENI.

Lire ici : CENI : Tshisekedi affirme avoir « refusé » de recevoir la CENCO et l’ECC, « il y a six contre deux, quelle position puis-je prendre là dedans »

Six des huit confessions religieuses qui ont la charge de désigner le candidat président de la CENI sont déjà convenues sur la personne de Denis Kadima. Le rapport de leurs travaux a, d'ailleurs, déjà été déposé au bureau de l’Assemblée nationale. La CENCO et l'ECC insistent sur l’intégrité, la probité et le courage exceptionnel du remplaçant de Corneille Nangaa de proclamer les résultats des urnes. Ces deux confessions religieuses demandent de rencontrer le Président de la République pour lui faire part de leur préoccupation. Ce que Tshisekedi vient d’affirmer avoir refusé.

Plusieurs camps politiques, notamment le FCC, l'UNC, Ensemble pour la République et Lamuka plaident pour un large consensus au sujet de cette question. Certains refusent même de prendre part aux réunions de la commission paritaire instituée à l'Assemblée nationale pour traiter de cette question.

 Clément Muamba

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une