Breaking news

Kabuya sur la dissolution de l’Assemblée nationale : « s'ils le veulent, nous allons en arriver là et ils ne feront rien »

Samedi 25 janvier 2020 - 17:52
Catégorie
Ph/actualite.cd

Devant les militants de l’Union pour la démocratie et le Progrès social (UDPS), Augustin Kabuya, secrétaire général a.i du parti est revenu sur la question de la dissolution de l’Assemblée nationale récemment évoquée par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Pour le SG de l’UDPS, qui met en garde leurs détracteurs, rien n’empêchera au Chef de l’Etat d’arriver à appliquer cette mesure et, rassure-t-il, aucune personne ne pourra dire le contraire.

« Félix Tshisekedi n'a pas amené la guerre dans ce pays. Il est le produit du parti politique de la non-violence (…). Mais nous avons constaté qu’aujourd’hui, c’est tout le monde qui peut appeler les journalistes pour blaguer avec le nom du Chef de l’Etat. Je ne permettrai plus jamais ça. J'ai entendu un groupe des fumeurs de chanvre lui brandir la menace en lui demandant de dissoudre l’Assemblée nationale si réellement il en a la capacité. Mais je leur dis s'ils veulent un bras de fer, nous allons en arriver là et ils ne feront rien », a déclaré Augustin Kabuya.

 

Au cours de la 18ème Réunion du Conseil des Ministres tenue ce vendredi, le Président de la République avait réitéré sa position selon laquelle il ne laissera personne entraver, par diverses manœuvres, la concrétisation de l’aspiration du peuple congolais au changement.

D’après le compte rendu de la réunion, il a indiqué qu’il n’hésitera donc pas à prendre ses responsabilités, dans le cadre de ses prérogatives constitutionnelles en cas d’obstruction de son action, d’où qu’elle vienne, si on l’y poussait. Bien avant lui, les députés de Cap pour le Changement (CACH) avaient réagi à la communication de Jeanine Mabunda sur la même question de dissoudre l’Assemblée nationale.

Ivan Kasongo

Vidéo