Breaking news

Kinshasa : plus de 600 000 $ des fonds Covid-19 détournés à l'hôpital ex Mama Yemo, selon un rapport conjoint de l'ODEP et Filimbi
Jeudi 20 janvier 2022 - 20:02
1
Hôpital provincial général de référence, ex Maman Yemo. Ph. Droits tiers.

Le mouvement citoyen Filimbi et l'Observatoire de la dépense publique (ODEP) ont publié, ce jeudi  20 janvier, un rapport dressant le suivi des fonds publics liés à la gestion de la COVID-19, affecté à l'hôpital général ex Mama Yemo par l'Etat congolais. Ce rapport découle de l'analyse des différents documents financiers, des procédures des marchés publics ainsi que des relevés bancaires, etc.

Selon ce rapport, sur les trois financements des 688 336 USD affecté à l'ex Mama Yemo, seulement 80 000 USD ont pu être retracés. Pour ces deux structures de la société civile, l'hôpital général ex Mama Yemo doit justifier l'utilisation d'un peu plus des 607 548 USD.

"Nous avons rendu public aujourd'hui, ce premier rapport d'observation citoyenne effectuée à l'hôpital Maman Yemo. Il s'agissait de faire le suivi sur tout ce que Maman Yemo avait reçu pour appuyer ses activités dans le cadre de la riposte. La population doit retenir qu'il y a eu une forte mégestion. Sur les trois financements de USD 688.336,04 dont l'Hôpital a été bénéficiaire, il n'a été possible au regard des éléments déposés au Ministère de la Santé d'effectuer la traçabilité de seuls USD 90.288,00 desquels, en plus des frais bancaires. USD 80.000.00 seulement ont pu être retracés. Et que donc, à ce jour l'Hôpital Général ex MAMA YEMO doit justifier l'utilisation d'un peu plus des USD 607.548.04", affirme Luapananga Bopomi, chef du projet.

1

Par ailleurs, l'ODEP et Filimbi signalent aussi que la plupart des marchés a été passée de gré à gré, en violation de la loi relative aux marchés publics.

"La quasi-totalité des marchés publics a été passée de gré à gré sans recourir à la formule simplifiée de comparaison d'au moins trois factures des trois différents fournisseurs, et ce en violation de la Loi relative aux Marchés Publics ainsi que de l'article 9 du décret n° 010/34 du 28 décembre 2010 fixant les seuils de passation, de contrôle et d'approbation des marchés publics", renseigne ledit rapport.

Filimbi attend à ce que des sanctions sévères soient administrées aux présumés auteurs des malversations financières des fonds Covid-19 au sein de l'ex Mama Yemo. Au cas contraire, ce mouvement citoyen promet d'embrasser les rues afin de revendiquer justice.

"Si les sanctions ne suivent pas nous allons organiser une forte mobilisation pour exiger à ce que les personnes à qui l'ont confie des responsabilités de la chose publique et qui se permettent de gérer comme bon leur semble, soient sanctionnées. La population est devenue très prudente surtout en ce qui concerne les questions des finances publiques parce qu'il s'agit des efforts de tout un chacun. Nous voulons que l'argent du pays soit utilisé à bon escient", a dit Luapenanga Bopomi, chargé du projet.

A cet effet, l'ODEP et Filimbi ont formulé quelques recommandations afin de tirer les choses au clair.

Au parlement de :

Renforcer le controle parlementaire en interpellant les différents gestionnaires de fonds Cavid-19.

A l'IGF de :

- S'approprier le présent rapport et d'effectuer l'enquête à l'Hôpital Général de Kinshasa ex Mama Yemo ;

- Elargir ses missions de contrôle de gestion des finances publiques auprès des institutions sanitaires ayant bénéficié de l'appui de l'enveloppe gouvernementale dans le cadre de la riposte contre la Covid-19.

A la Justice congolaise de :

- Se saisir du présent rapport afin d'instruire, juger et condamner toutes les personnes dont les actes de mauvaise gestion, de malversation ont été révélés dans ce présent rapport.

Jordan MAYENIKINI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une