Breaking news

Procès Chebeya : pour Rostin Manketa de la VSV, Joseph Kabila doit aider la justice à aller de l'avant  dans cette affaire
Mercredi 19 janvier 2022 - 08:57
Joseph Kabila
Joseph Kabila

La Haute Cour militaire va se prononcer ce mercredi 19 janvier sur la requête de la partie civile dans le procès sur le double meurtre de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana. La partie civile avait demandé la comparution de l’ancien Président de la République Joseph Kabila et d’autres personnalités parmi lesquelles des généraux.  L’ONG de défense de droits de l’homme la Voix des sans voix (VSV) plaide pour les auditions de ces personnes citées par le policier Paul Mwilambwe et demande à la Cour militaire de tout mettre en œuvre afin de les inviter car considérées, selon les avocats comme responsables ou commanditaires de ce double assassinat.

Le directeur exécutif de la VSV, Rostin Manketa pense qu'au regard des articles 4 et 5 de la loi N•18/021 du 26 juillet 2018 portant statut des anciens Présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens chefs des corps constitués, Joseph Kabila doit coopérer avec la justice au lieu de s'ériger en obstacle dans cette affaire.

"La loi (loi N•18/021 du 26 juillet 2018 portant statut des anciens Présidents de la République élus et fixant les avantages accordés aux anciens chefs des corps constitués), il faut lire l'article 4 qui dit tout ancien Président de la République élu est soumis aux devoirs incombant à tout citoyen en vertu de la Constitution, en particulier les articles 62 à 67, sauf ceux auxquels il est expressément astreint ou soustrait par la loi. Aucune soustraction ni exonération aux devoirs prévus par la Constitution et par la loi ne peut être accordée au préjudice des intérêts de l’Etat congolais, de ses institutions ou de son peuple. Et on dit que tout ancien Président de la République article 5 élu est soumis à une obligation générale de réserve, de dignité, de patriotisme et de loyauté envers l'État et on l'explique plus loin toujours à l'article 5 on vous dit que l'obligation de patriotisme et de loyauté envers l'État implique une disponibilité permanente à faire montre d'une fidélité sans faille envers la nation, le peuple congolais et les institutions de l'État. Vous n'allez pas nous dire que l'ancien Président de la République n'est pas patriote. Et à ce titre, je pense qu'il doit être un modèle en tant qu'ancien Chef de l'État, il doit aider la justice de son pays à aller de l'avant au lieu de s'ériger en obstacle", a-t-il dit mardi 18 janvier 2022 lors d’un point de presse avec d'autres organisations de la société civile et mouvements citoyens.

Floribert Chebeya fut directeur et fondateur de l'ONG, la Voix des sans-voix. Il avait été assassiné en juin 2010 en même temps que son assistant et chauffeur Fidèle Bazana après avoir répondu à un rendez-vous au commissariat général de la police. Le corps de Chebeya avait été retrouvé à Mitendi, à la sortie de Kinshasa alors que celui de son chauffeur Bazana n’a jamais été retrouvé. 

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une