Breaking news

Bukavu : « Awali », un concert d’interrogation sur les valeurs traditionnelles congolaises et modernes prévu ce vendredi à l’Institut Français
Lundi 17 janvier 2022 - 14:15
ACTUALITE CULTURELLE
Visuel service infographie ACTUALITE.CD

Un concert live dénommé « Awali » est prévu ce vendredi 21 janvier à l’Institut Français de Bukavu avec l’artiste chanteur et slameur Freed Mushaga. Ce dernier a choisi de faire une sorte d’interrogation entre le passé congolais, les valeurs ancestrales et celles modernes. Malgré le manque de fierté par rapport à ce que devient le Congolais, Freed propose, à travers la musique, de faire la paix entre le traditionnel et le moderne.

« Le concert sera pour faire la paix entre le moderne et le traditionnel, parce qu’on ne peut plus remonter vers le passé, tant mieux faire la paix », a fait savoir Freed Mushaga à ACTUALITÉ.CD.

Il estime également que le vrai conflit entre le moderne et le traditionnel réside dans la falsification de l’histoire. Ce qui crée, dit-il, la dissension entre les deux étant largement opposés en lieu et place de marcher ensemble pour un avenir radieux.

« Nous avons un passé très riche mais qui est méconnu ou qui est négligé. Pourtant, il y a des auteurs qui ont loué les effets du passé sur l’avenir, sur le développement durable d’un peuple. Mais le nôtre, il se trouve qu’on l’a jeté dans les oubliettes et ce n’est pas de notre faute, plutôt celle de ceux qui nous ont imposé leur passé ou le nôtre mais taillé à leur mesure », a-t-il ajouté.

Freed, qui a un grand attachement avec le passé, interprétera 10 de ses morceaux lors de ce concert prévu qui va démarrer à 17h00. L’entrée est libre. Le slameur Achille Argus et le danseur Josh Masheka seront également de la partie. Le reste demeure surpris.

Une tournée nationale est envisagée avec le même thème « Awali » (Jadis, passé, avant : en swahili) pour interroger les congolais le leur faire parvenir ce message de paix.

Freed Mushaga n’est pas méconnu du public. Il s’est produit en avant-première au concert de Young Ace Waye, le congolais de Brazzaville, vainqueur du prix RFI découvertes 2020 et en avant-première au concert de présentation de l’album Mongongo de l’actuel Alesh, lui aussi sacré Prix découvertes RFI en 2021. Freed a bénéficié d’une résidence artistique en octobre 2021 à l’Institut Français de Kinshasa, il se démarque par la vigueur, la technique, l’originalité de son style et l’engagement dans sa musique.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une