Intervention de l’Ouganda contre ADF : « Nous ne sommes pas incapables de neutraliser cette menace mais nous avons besoin de concours de tout le monde » (FARDC)
Vendredi 3 décembre 2021 - 10:38
Parade de l'armée à l'état-major à Beni
Parade de l'armée à l'état-major à Beni

Les troupes ougandaises et congolaises poursuivent les opérations contre les Forces démocratiques alliées (ADF) dans le territoire de Beni. Cette mutualisation d’efforts intervient après que les FARDC ont mené plusieurs opérations contre les islamistes mais qui demeurent inefficaces au regard de la poursuite des violences contre les civils à Beni (Nord-Kivu) et à Irumu (Ituri). Même l’état de siège décrété depuis mai dernier ne parvient pas à restaurer la paix dans la région. Ainsi, le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi a autorisé l’arrivée des troupes ougandaises qui traquent depuis mardi dernier les ADF dans la région de Beni.

Mais pour le porte-parole des FARDC, ces dernières ne sont pas « incapables » d’arriver à bout de cette rébellion. Faire appel aux ougandais vise d’après le général Richard Kasonga, à « aider à identifier, localiser et neutraliser » les ADF.

« Nous ne sommes pas incapables de neutraliser cette menace mais nous avons besoin de concours de tout le monde pour nous aider à identifier, localiser et neutraliser parce que quoi qu'il arrive dans tous les pays du monde entier quand l'armée n'a pas le soutien de la population dans son action c'est-à-dire en termes des dénonciations, elle ne peut pas gagner. La réorganisation actuelle sans tenir compte de l'apport des partenaires, déploiement des unités spécialisées (brigade canine, bataillons spécialisés en combats de jungle etc.), nous sommes convaincus ce que nous sommes en train de vivre aujourd'hui ce sont les derniers soubresauts d'un ennemi aux abois », a déclaré le général Richard Kasonga au cours d’un point de presse mercredi avec son collègue de la police et le porte-parole du gouvernement.

Pour ce qui est de l’accord entre les autorités congolaises et ougandaises sur ces opérations conjointes, rien ne filtre à ce stade. On ne connaît pas la durée des opérations. Les deux parties n’ont pas non plus donné le nombre des militaires ougandais qui opèrent en RDC.

Mais selon les sources de ACTUALITE.CD, au moins 1700 militaires ougandais sont déjà arrivés. Quelque 300 autres sont attendus.

Lire ici : Au moins 1700 militaires ougandais pour traquer les ADF en RDC

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une