RDC : le ministère de l'agriculture et le fonds international de développement agricole se sont engagés à respecter le contrat dans le financement du secteur
Jeudi 2 décembre 2021 - 12:09
Photo droits tiers
Photo droits tiers

Le ministère de l'agriculture et le fonds international de développement agricole (FIDA) ont tenu un atelier à mis parcours, du 1er  au 2 décembre, dans le cadre programme d'options stratégique pour le pays (COSOP 2019-2024), pour le  développement du secteur agricole en République démocratique du Congo.

Lors des ce travaux le gouvernement a pris l'engagement de ne plus manquer à ses "devoirs" dans ce partenariat avec le FIDA.

"Nous venons de faire un état des lieux par apport au financement et aux différents projets qui doit être financés par FIDA. Je voudrais pour ma part au nom du gouvernement vous rassurer que nous avons attendu que nous allons faire un effort pour que la responsabilité du gouvernement soit assumer entièrement. Je crois qu'avec évaluation à mis parcours que nous venons de faire, nous allons nous réveiller et nous allons plus manquer à nos devoirs, Le Fida est un partenaire indispensable si nous comptons prendre la revanche du sol sur le sous sol. C'est donc en ce mot que je clos le travaux de cet atelier. " a déclaré Paul Kabingwa Bundya, directeur des ressources humaines au ministère de l'agriculture, représentant du ministre empêché.

Le directeur pays de FIDA, Valentine Achancho, a pour sa part, rappelé quelques recommandations formulées par les participants notamment la concentration des effort sur les territoires bien définis et éviter de trop embrasser pour avoir des projets un trop complexe, " donc il faut des projets simple qui vont droit au but et susceptibles d'apporter des résultats".

"Les participants ont souhaité également dans que dans le projet Fida qu'il ait une meilleure couverture pour considérer l'agriculture au sens plus large incluant l'élevage, la pêche et les activités forestières telles la cueillette etc. Nous sommes entrain de préparer un nouvel investissement, qui va se focaliser sur les provinces et les territoires qui ceinture Kinshasa, Kinshasa étant un grand pool urbain où la demande est forte en produit agricole. Et donc dans le cadre de ce nouveau projet nous allons mettre en l'accès sur l'entrepreneuriat agro-pastorale des jeunes. Le financement du projet actuel qui est environ 150 millions de USD, il est important dans un cas de rareté des ressources, il faudrait concentrer les effort sur les territoires bien définis et éviter de trop embrasser pour avoir des projets un trop complexe, donc il faut des projets simple qui vont droit au but et susceptibles d'apporter des résultats", a précisé Valentine Achancho.

Ces travaux étaient basés sur l'accès aux marchés, la productivité agricole, l'entrepreneuriat agricole et développement des services sociaux de base, le renforcement des capacités institutionnelles, la gestion financière, les aspects transversaux (Nutrition, genre , jeunes et changement climatique).

Ce programme de FIDA pour la RDC à été élaboré en septembre 2019 avec comme objectif principal d'appuyer l'action du gouvernement pour atteindre les objectifs du développement durable, pas de pauvreté, zero faim, bonne santé et bien être, l'augmentation de la production et diversifiant les denrées alimentaires de base

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une