RDC-Tolérance Zéro immédiate : la ministre du genre a mené une série d’activités dans le Kasaï Oriental
Lundi 29 novembre 2021 - 17:19
Photo/ Droits tiers
Photo/ Droits tiers

En marge de la campagne Tolérance Zéro immédiate contre les crimes des violences sexuelles et basées sur le genre, Gisèle Ndaya Luseba a séjourné dans la province du Kasaï Oriental, où elle a sensibilisé les familles et soutenu l’autonomisation des femmes. 

Dans la Cour de la sacrificature à Mbuji-Mayi, elle a encouragé les populations venues à sa rencontre à dénoncer les auteurs des violences sexuelles et basées sur le genre. Car, « l’époque de l’impunité est révolue.»

En ce qui concerne l’autonomisation des femmes, la ministre a inauguré un centre de formation en coupe et couture, mis en place par les Femmes Leaders et Vision Politique (FLVP) et appelé des partenaires à soutenir la multiplication des structures d’encadrement des jeunes et des femmes dans cette ville. Elle a aussi remis des enveloppes, des bassins et des outils de travail aux femmes évoluant dans le secteur de l’agriculture. 

La ministre a également parlé de la première Conférence des Chefs d’Etat et des gouvernements sur la masculinité positive, tenue le 25 novembre à Kinshasa. Elle précise qu’à l’instar des protocoles de Beijing, de Maputo, l’engagement des présidents africains prenant part à cette conférence a permis de produire un protocole de Kinshasa sur la lutte contre les violences faites aux femmes. 

Par ailleurs, le 20 novembre, lors de la célébration de la journée de l’enfance, la ministre a échangé avec les jeunes dans une salle de Bakwanga, en présence de la gouverneure A.i, Jeannette Muswamba. Des kits scolaires et plantules ont été remis aux participants.

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une