Assemblée nationale : face à l'ingouvernabilité du Sankuru, le député André Tambwe adresse une question orale avec débat au VPM de l'intérieur
Lundi 29 novembre 2021 - 09:40
Service infographie ACTUALITE.CD
Service infographie ACTUALITE.CD

Le député national André Tambwe a adressé une question orale avec débat au Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur Daniel Aselo à la suite de la persistance de la crise institutionnelle dans les provinces de la République Démocratique du Congo, plus précisément au Sankuru.

D'après cet élu, Sankuru a connu un tournant décisif avec la chute du gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi mais qui présage à nouveau une rechute à la suite de la non désignation d'un intérimaire attitré pour gérer la province.

« Votre retour de courriel à la lettre n•031/CAB/PRES/AP/SANK/BOO/2021 du 28 octobre portant notification de la déchéance de gouverneur du Président de l'Assemblée provinciale du Sankuru dont ampliation vous a été réservée, censée prendre acte de l'intérim comme de pratique instaurée dans le département que vous gérez, tarde à être expédié. Ce retard dans la formalisation d'un acte de haute portée symbolique laisse délibérément la place à une anarchie dans l'interprétation du véritable titulaire de la qualité de représentant du pouvoir central dans cette province actuellement. Le Vice-gouverneur, suppléant légal aux fonctions de gouverneur en cas d'empêchement de celui-ci est défié par un ministère de l'intérieur du gouvernement provincial de 2017, détenteur d'une lettre de sa désignation comme gouverneur intérimaire dûment signé par le gouverneur déchu », déplore cet élu de Katako-Kombe dans la province du Sankuru dans sa correspondance déposée mardi 23 novembre 2021 à l'assemblée nationale.

Et de poursuivre :

« Conformément à l'article 1er point B.1 de l'ordonnance n•20/017 du 27 mars 2020 fixant les attributions des ministères qui donne à votre ministère la charge, notamment de la politique d'administration du territoire et coordination des rapports entre les membres du gouvernement et les gouverneurs de province en collaboration, pouvez-vous fixer l'Assemblée nationale sur l'identité du titulaire actuel dans la province du Sankuru, des devoirs inscrits à l'article 65 de la loi n•08/012 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces ? Cet article institue un devoir régalien important, celui de la redevabilité de toute personne jouissant de la qualité de représentant du gouvernement central en province devant ce dernier pour des actes qu'elle pose dans la coordination des services publics déconcentrés ».

Face à cette situation, André Tambwe, membre du Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila veut savoir si le VPM de l’intérieur reçoit des rapports sur le fonctionnement des services territoriaux du Sankuru au cours de ces deux derniers mois. Dans l'affirmative, dit-il, « aidez-nous à connaître celui qui vous les dresse et les services concernés ». « Au cas contraire, cet élu, veut encore d'avoir comment tenez-vous quotidiennement le bulletin sur l'état du territoire national ? », s’interroge le député.

Il y a quelques semaines, les députés provinciaux du Sankuru ont voté pour la déchéance du gouverneur Stéphane Mukumadi. Plusieurs griefs étaient retenus contre lui notamment les détournements des deniers publics.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une