Maniema : les militaires abandonnent la localité de Lukolo pour rejoindre les sites miniers exploités par des chinois, alerte la société civile
Jeudi 28 octobre 2021 - 10:37
Ph/actualite.cd

Après plusieurs attaques des pygmées contre des villages de la localité de Lukolo, située dans le secteur de Babuyu en territoire de Kabambare (Maniema), la société civile a lancé une alerte sur l’absence des militaires dans les villages sous menaces. D’après la société civile Lukolo, les soldats rejoignent les sites d’exploitation d’or tenus par des chinois abandonnant ainsi la population visée par des attaques des miliciens pygmées.

« C'est un grand regret pour nous la société civile. Comment cette localité de Lukolo peut être abandonnée de cette manière par les FARDC à la merci des pygmées ? Plus de 100 militaires sont allés à Kalondakibuyu où les chinois exploitent des minerais et comment un village qui compte 4 km² peut-il être sécurisé par cinq militaires seulement qui sont restés ici ? C'est une localité qui est contrôlée par le commandement militaire de Salamabila. Profitant de cette absence, les pygmées attaquent des villages et pillent les biens de la population. C'est pour cela que nous alertons les autorités militaires de la province du Maniema afin de s'impliquer pour retirer ces militaires des sites miniers pour qu’ils reviennent sécuriser la population ici », a dit à ACTUALITE.CD Lubembela Olivier, président de la société civile de Lukolo

Un officier de l'armée basé à Salamabila qui a requis l'anonymat réfute les faits allégués par la société civile. Il confirme la présence des militaires dans cette localité.

« Les allégations de la société civile selon lesquelles tous les militaires sont partis dans les sites miniers où les chinois exploitent de l'or ne sont pas fondées. Les chinois exploitent à Kalondakibuluyu, une localité que nous ne contrôlons pas. Comment les militaires peuvent-ils abandonner Lukolo pour aller dans le site minier des chinois ? Comme l'officier qui contrôle des unités des FARDC dans cette localité, je confirme la présence de nos militaires dans plusieurs villages ici », a-t-il réagi.

Et d’ajouter : « Après les opérations qui ont été menées par l'armée du côté de Kalemie, les pygmées ont pris la direction de Bendera sur des montagnes vers ici, alors souvent ils font des incursions dans des villages et kidnappent les civils ».

Selon la société civile de Lukolo, profitant de l’absence des militaires dans cette localité, les pygmées attaquent la population. Ils tendent aussi des embuscades aux usagers routiers pour piller leurs biens. Mardi 26 octobre dernier, les passagers qui ont quitté Misisi pour Kalemie sont tombés dans une embuscade des miliciens pygmées entre Lukolo et Mutuka. Une somme de 23 millons FC et deux motos ont été emportées, selon les sources locales.  

Lubunga Lavoix, à Baraka

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une