RDC-Ituri : sept officiers de l’armée et de la police condamnés jusqu’à 10 ans de prison pour détournements des fonds alloués aux opérations
Vendredi 15 octobre 2021 - 17:55
Procès des officiers de l'armée et de la police condamnés pour détournement des deniers publics
Procès des officiers de l'armée et de la police condamnés pour détournement des deniers publics

Cinq officiers supérieurs dont quatre des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et un de la Police nationale congolaise (PNC) ont été condamnés ce vendredi 15 octobre 2021, chacun à dix ans de servitudes pénales principales pour détournement des fonds de l’armée et de la police.  La Cour militaire de l’Ituri qui instruisait l’affaire a rendu son arrêt au cours d’une audience publique tenue à Bunia (Ituri). Quatre autres officiers cités dans l’affaire, deux ont été condamnés chacun à 12 mois de prison ferme et deux autres acquittés faute de preuves.

Les cinq officiers condamnés chacun à dix ans de prison sont notamment les colonels Walter Nlandu, Robert Kasongo, Bruno Ngwadele, lieutenant-colonel Delphin Sadiki pour l’armée et du commissaire supérieur principal Laurent Kombolwa pour la police.

Ils ont été reconnus coupables de détournement des deniers publics et usage de faux.

Le président de la cour, le colonel magistrat Kelly Dienga Akelele a par ailleurs ordonné la destitution de ces condamnés des FARDC sur pied de l'article 31 qui dispose que, d’après lui, « les juridictions militaires pourront prononcer la peine de destitution contre tout officier condamné à plus de cinq ans de servitude pénale principale ».

La cour militaire a également ordonné que les prévenus Walter Nlandu, Robert Kasongo, Laurent Kombolwa, restituent solidairement la somme de 59.000 dollars américains payable en franc congolais ainsi que 380.000 francs congolais chacun de frais de justice.

Pour les prévenus Delphin Sadiki et Bruno Ngwadele, la Cour a ordonné la restitution de 42.000 USD pour le premier et 28.000.000 FC pour le second.  Ces condamnés sont sommés de payer 300.000 FC de frais de justice endéans huit jours. 

Au cours de la même audience, les colonels Love Zeula et Josué Dzama ont écopé chacun de 12 mois de prison pour détournement de 180.000 francs congolais avec admission de très larges circonstances atténuantes et acquitté de la prévention de faux et usage de faux, a indiqué le président de la Cour.

Les deux acquittés sont les colonels Patrick Kimfuta et Bakwa Salumu. Ils ont été disculpés faute de preuve. 

Ces neuf officiers avaient été arrêtés en juillet dernier pour détournement des fonds alloués aux opérations militaires en Ituri dans le cadre de l'état de siège. Ils auraient détourné une somme de 250.000 USD leur remis par le gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant-général Luboya Nkashama en vue de l’achat des vivres destinés aux militaires de la 32e région militaire.

Parmi les prévenus figurent le commandant adjoint chargé de l’administration de la 32e région militaire, le chargé du social et service patriotique, les deux responsables du service des renseignements de la région militaire et du secteur opérationnel de l’Ituri.

Ils ont été arrêtés en juillet dernier à la suite d’un audit effectué par l’Inspection générale de l’armée.

Freddy Upar, à Bunia  

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une