Breaking news

RDC : le bilan de la session de mars et perspectives pour la session prochaine à l’Assemblée nationale au cœur d’une tribune de la DYCARP
Samedi 25 septembre 2021 - 16:32
DYCARP
Ph.ACTUALITE.CD

La Dynamique de contrôle citoyen des activités des représentants du peuple en RDC (DYCARP) a organisé, ce vendredi 24 septembre, une tribune d’expression populaire au CEPAS sous le thème « session de mars, session des grands défis pour la réforme en RDC. Quels bilans et perspectives pour la session prochaine ».

En effet, cette tribune a pour objectif d’apprécier le travail réalisé par les représentants du peuple au sein de l’hémicycle afin d’évaluer le niveau de redevabilité parlementaire, à travers son rapport produit à l'issue de la session de mars.

« Nous recommandons au gouvernement de : mettre à la disposition du parlement et plus particulièrement de l'Assemblée nationale des moyens financiers nécessaires afin de garantir son autonomie de gestion et d'assurer son fonctionnement ; mettre à la disposition du parlement des projets de loi et des réformes nécessaires favorisant la paix, la sécurité et l'unité nationale pour le développement durable de la nation ; et de soumettre tardivement des projets de loi, ainsi que le recours au mode de procédure d'urgence à l'Assemblée nationale; Favoriser un climat de paix et de collaboration entre les trois pouvoirs institutionnels traditionnels », a notamment recommandé le DYCARP, à travers son secrétaire général, Pepe Kafu.

Et à l’Assemblée nationale, le DYCARP a notamment demandé d’améliorer le travail législatif en donnant la priorité aux lois à même de servir de levier au développement intégral du pays ; de mener une étude relative à la problématique de l'efficacité et à l'applicabilité des lois en RDC ; de Créer un cadre permanent de concertation avec les organisations de la société civile en vue de rendre plus inclusif le processus décisionnel ; d’activer et veiller à l'aboutissement des initiatives de contrôle parlementaire ; de Promouvoir le débat républicain axé sur les questions de fond.

Aux élus du peuple, le DYCARP recommande aux

« Déclencher systématiquement des mécanismes de contrôle parlementaire en cas d'actes scandaleux émanant de l'exécutif ou des mandataires publics (détournement à grande échelle des deniers publics) User en bon escient les moyens de contrôle parlementaire mis à leur disposition en vue d'aboutir aux résultats escomptés ; Engager le débat républicain axé sur les questions de fond et ce, au sein et en dehors de l'hémicycle ; Faire davantage recours aux moyens d'information lors de contrôle parlementaire », recommandations au élus du peuple.

En perspectives, le DYCARP veut notamment étendre les activités de contrôle citoyen au sein du SENAT et à l'Assemblée provinciale de Kinshasa sensibiliser la population sur l'importance de l'implémentation du contrôle citoyen des activités des représentants du peuple dans différentes assemblées provinciales ; et renforcer les capacités des animateurs des organisations de la société civile en matière de contrôle citoyen des activités des représentants du peuple.

Thérèse Ntumba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une