Breaking news

RDC-Covid19 : qu’en est-il de la conservation des vaccins, un mois après le début de campagne ?
Lundi 28 juin 2021 - 17:26
Ph. droits tiers

A l’instar d’autres pays africains, la République démocratique du Congo poursuit la campagne de vaccination contre l’épidémie de covid-19, lancée en avril. Une opération toutefois jalonnée par des défis d’ordre social et logistique.

Au-delà du travail de sensibilisation envers une partie de la population congolaise, jusque-là hostile à l’idée de se faire vacciner, les autorités sanitaires congolaises doivent relever un autre challenge : assurer le transport dans les meilleures conditions des vaccins et autres produits destinés à lutter contre la propagation de covid-19 sur l’étendue du territoire. Le premier stock reçu est d’environ 1,7 millions de doses d’Oxford-AstraZeneca, fabriquées par le Serum Institute of India.

A

« Ce sont des produits tellement vulnérables qu’il faut des précautions pour les transporter en toute sécurité », explique Luc Provost, CEO de B Medical Systems (BMS), entreprise luxembourgeoise spécialisée en logistique médicale.

B Medical Systems maîtrise la stratégie vaccinale de la RDC. Depuis plus de quatre décennies, l’entreprise y accompagne les opérations de vaccination contre Ébola et différentes autres épidémies.

« B Medical Systems travaille soit avec des organismes internationaux qui œuvrent dans le domaine de la santé en RDC, soit directement avec le Ministère de la santé. Nous disposons des moyens de transport adaptés aux différents types de vaccins à acheminer dans le but de respecter la chaîne du froid », ajoute Luc Provost.

A

Étant l’ensemble des moyens disposés pour transporter les vaccins (ou autres produits) en les maintenant à une température donnée dans le but d’en conserver la qualité, la chaîne du froid est pour le moins une opération et délicate. Beaucoup plus dans un pays en manque d’infrastructures routières comme la République démocratique du Congo. En effet, de Kinshasa où le stock de vaccins contre le covid-19 a été reçu, il faut uniquement un moyen de transport aérien pour rallier notamment le Nord-Kivu, l’une de cinq provinces retenues en cette première phase de vaccination. Comment y transporter les doses d’Oxford-AstraZeneca, un vaccin qui, d’après sa fiche pratique, demande à être conservé dans un environnement dont la température varie entre 2 degrés et 8 degrés Celsius ?

« Il existe évidemment des moyens de transport aérien appropriés pour éviter d’endommager la qualité des produits au cas où il n’y a pas des routes asphaltées que peuvent emprunter les camions frigorifiques. B Medical Systems possède des conteneurs réfrigérés pour conserver la qualité des vaccins tout au long du vol. Et grâce à l’évolution de la technologie, nous avons la possibilité de contrôler la température des frigos à distance », dit Luc Provost, qui est convaincu que les autorités congolaises feraient le nécessaire afin de répondre rapidement aux défis logistiques.

« Au Nigeria par exemple, grâce aux efforts du gouvernement, nous avions réussi à éradiquer la poliomyélite. Donc le gouvernement congolais aussi pourrait mettre un système qui permettrait d’agir rapidement », commente-t-il.

A

L’entreprise collabore notamment avec des constructeurs automobiles dans le but d’acquérir des véhicules adaptés à n’importe quelle condition de transport des vaccins. La dernière innovation est un véhicule 4x4 réfrigéré, capable de transporter les vaccins dans une plage de température allant de 2 à 8 °C. Développé avec l’aide de Toyota Tsusho Corporation (TTC) et Toyota Motor Corporation, ce véhicule frigorifique est le premier de ce type au monde à obtenir une pré-qualification PQS (Performance, Qualité, Sécurité) de l’OMS.

A

En dehors de la chaîne du froid pour les vaccins, B Medical Systems propose également des services tels que la réfrigération médicale et les solutions de gestion du sang. Les principaux produits de B Medical Systems comprennent les réfrigérateurs à vaccins (réfrigérateurs Ice-Lined et Solar Direct Drive), les réfrigérateurs de laboratoire, les congélateurs de laboratoire, les réfrigérateurs de pharmacie, les congélateurs ultra-basses températures et les boîtes de transport.

Avec un brevet d’innovation sur la chaîne du froid, B Medical Systems travaille en partenariat notamment avec la fondation Bill Gates, association philanthropique connue pour son implication dans différentes campagnes de vaccination dans le monde.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une