Breaking news

« Le lancement de Kin-Bopeto est un signal que nous lançons à tout le pays » (Félix Thisekedi)
Samedi 19 octobre 2019 - 09:55
ACTUALITE.CD

Félix Tshisekedi participe officiellement au lancement de l'opération Kinshasa-Bopeto, ce samedi 19 octobre, dans la commune de Bandalungwa, à Kinshasa. Il a insisté sur le changement des mentalités.

« Parfois, les maladies que nous connaissons ici, c’est à cause de nos comportements. Ce n’est pas un mauvais sort, souvent c’est à cause de la mauvaise gestion des immondices », a dit le chef de l’Etat en s’adressant à la population du haut de la tribune installée à l’occasion.

Pour lui, le lancement de Kin-Bopeto est un signal fort lancé également à tout le pays.

« Vous demandez que nous luttons contre le vol, la corruption, le détournement et nous vous demandons également de changer des mentalités. Notre priorité, c’est le peuple d’abord, mais le peuple doit prouver sa souveraineté. Il faut dans ce cas être à votre propre contrôle. Vous devez nous dire comment vous voulez que le pays marche (…) En lançant Kin-Bopeto, nous lançons également un message très fort à tout le pays », a-t-il ajouté.

Il a également interpellé les bourgmestres dans l’encadrement de la population kinoise dans la gestion des immondices dans leurs communes respectives.

Contexte

Le gouverneur Gentiny Ngobila avait annoncé le lancement du concours des quartiers les plus propres par commune. Kinshasa déverse, chaque jour, 9 000 tonnes de déchets qui doivent non seulement être évacués mais aussi recyclés, avait dit, le 9 septembre dernier, Gentiny Ngobila, à l’occasion de l’ouverture de la 4e édition du Forum Expo Béton au Pullman Grand Hôtel Kinshasa.

D’après les experts, environ 2 millions de tonnes de plastiques font partie de ces 9 000 tonnes de déchets quotidiens. Ce qui est considéré comme une source de pollution majeure pour l’Afrique Centrale.

Alors qu’il était gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, estimait avoir besoin de 12 millions de dollars par mois pour assainir la ville. Il espérait trouver cet argent à travers les nouvelles taxes aux particuliers et aux entreprises.

Le programme de Gentiny Ngobila est chiffré à 2,065 milliards USD sur cinq ans. Il s’articule autour de 5 grands axes : l’amélioration de la gouvernance et le rétablissement de la sécurité ; la protection de l’environnement et l’assainissement de la ville ; la modernisation des Infrastructures de base, le développement des activités économiques et la création d’emplois et l’amélioration de la qualité et de l’accès aux services sociaux de base.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une