Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Godefroid Mpoyi Kadima, président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, a affirmé, ce mercredi 11 septembre, qu’il fait objet des menaces de mort suite à son engagement dans la traque contre les “détourneurs des deniers de l’Etat”.

On a cherché à m'abattre à trois reprises. Je ne voulais pas, mais la hiérarchie a décidé que je sois sécurisé. La dernière fois on m’a envoyé un commando à l'Église”, a-t-il déclaré au cours d’un entretien avec quelques médias dont ACTUALITE.CD.

M. Mpoyi avait poursuivi l’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Roger Nsingi Mbemba, pour la rétention de six véhicules de l’Etat. M. Nsingi est actuellement à la prison de Makala. Une autre personnalité poursuivie, c’est l’ancien ministre provincial des Finances, Guy Matondo, également détenu dans la même maison carcérale kinoise.

Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a indiqué que son bourreau “peut se cacher, mais ça se saura”. “C’est très simple. Avant que je ne sois président, je n’avais jamais connu cela ”, a ajouté M. Mpoyi.

Godefroid Mpoyi (FCC) est pasteur responsable de l’église “Image de l’Eternel”. Il explique que son engagement vise “à moraliser la vie publique”. Il a autorisé, mardi 10 septembre, la levée des immunités parlementaires du député provincial Mike Mukebayi (opposition), dit-il, sur demande de la justice. Le député Mukebayi accuse Godé Mpoyi et Vital Kamerhe de vouloir “l’anéantir”.